Version française
Home     About     Download     Resources     Contact us    
Browse thread
Re: evaluation paresseuse en Caml-Light
[ Home ] [ Index: by date | by threads ]
[ Search: ]

[ Message by date: previous | next ] [ Message in thread: previous | next ] [ Thread: previous | next ]
Date: -- (:)
From: Michel.Mauny@i...
Subject: Re: evaluation paresseuse en Caml-Light
> Je suis un professeur d'informatique dans une universite privee au nord du
> Mexique [...]
> mais je me demande s'il [Caml-Light] pourrait etre le langage
> principal des deux cours de 
> langages, au lieu de Scheme, que nous utilisons a l'heure actuelle.

Bien su^r! Nous vous encourageons a` utiliser Caml-Light comme support
principal de vos cours.

> Une limitation apparente de caml-light est qu'il n'offre aucune forme 
> d'evaluation paresseuse. A-t-il peut-etre au moins un equivalent de la 
> fonction "delay" de Scheme, qui returne des promesses d'evaluation au lieu 
> d'evaluer tout de suite les arguments ?

Il y a bien une forme d'e'valuation paresseuse, mais elle n'est guere
pedagogique. L'e'valuation paresseuse apparai^t dans les ``streams'':
les e'lements de streams ainsi que les streams que l'on concate`te ne
sont e'valule's que lorsque cela est ne'cessaire.

Mais les streams ont un autre aspect particulier: les e'le'ments en
sont physiquement retire's lors qu'on les filtre avec succe`s. La
raison de ce comportement est qu'il permet de conside'rer les
entre'es-sorties standard comme des streams (ou, au moins, comme
pouvant s'interfacer aise'ment aux streams).

L'utilisation des streams comme mode`le d'e'valuation paresseuse me
parai^t donc de'conseille'e. Une autre solution (classique, mais peu
e'le'gante) consiste a` coder l'e'valuation paresseuse (les
suspensions, ou ``promesses'') a` l'aide de fonctions (assurant la
paresse) et des re'fe'rences (ou enregistrements mutables) afin
d'assurer que les e'valuations de suspensions soient mises a` jour
de`s la premie`re e'valuations.  Par contre, des proble`mes de typage
peuvent apparai^tre dans le cas de suspensions polymorphes.

> [...]
> Par ailleurs, je vous felicite pour l'enthousiasme que vous montrez en
> faisant du groupe caml-light un des plus actifs qu'il soit.

Merci!
Cordialement,

Michel Mauny

[ Note du mode'rateur:
  L'e'valuation paresseuse existe en Caml V3.1 et rien ne s'oppose a`
  son implantation en Caml Light, si ce n'est l'axiome de base de
  l'implantation: rester le plus simple et compact possible pour
  pouvoir e^tre porte' facilement sur un grand nombre de machines
  me^me les petites ... ]