Version française
Home     About     Download     Resources     Contact us    
Browse thread
Re: your mail
[ Home ] [ Index: by date | by threads ]
[ Search: ]

[ Message by date: previous | next ] [ Message in thread: previous | next ] [ Thread: previous | next ]
Date: -- (:)
From: Pierre Weis <weis@p...>
Subject: Re: your mail

> 1) L'expression
> let rec x = 1 :: x ;;
> est de type int list. Son exécution crée-t-elle une fermeture ?

Il n'y a pas lieu de cre'er de fermeture car cette de'finition
re'cursive n'est pas la de'finition d'une fonction mais la de'finition
d'une liste. Ce genre de de'finitions re'cursives sont qualifie'es de
``de'finitions re'cursives de valeurs'' dans le jargon des
imple'menteurs de ML. En effet elles posent des proble`mes de
compilation (voir ci-dessous) alors que les de'finitions re'cursives
de fonction s'imple'mentent sans proble`me.

Ici la de'finition cre'e une cellule de liste dont la queue pointe
vers elle-me^me: on obtient une liste circulaire ne comportant que des
1.

> Je lis d'ailleurs dans le "Doc et user's manual" : the behavior of other
> forms of let rec (formes autres que des définitions de fonction) is
> implementation-dependant.
> 
> 2) Pourquoi le typeur accepte la définition récursive précédente mais

Le typeur accepte cette de'finition parcequ'elle est bien type'e.

Le proble`me des de'finitions re'cursives de valeurs n'est pas d'abord
un proble`me de typage mais surtout un proble`me de compilation.

En effet la de'finition re'cursive de valeur la plus ge'ne'rale s'e'crit:

let rec x = F (x);;

Calculer une valeur pour x revient finalement a` de'terminer le point
fixe de la fonction F, ce qui n'est pas e'vident.
Par exemple pour let rec x = 1 :: x, il faut trouver le point fixe de
(function y -> 1 :: y).

Ce proble`me est clairement non re'soluble en ge'ne'ral: soit parceque
F n'admet pas de point fixe (let rec x = x + 1;;), soit parcequ'elle en
admet plusieurs (let rec x = x * x;;), soit qu'on ne sait absolument
pas comment en trouver un s'il existe.

On de'termine cependant une large classe de fonctions F pour lesquels
il y a un unique point fixe qu'on obtient en outre de fac,on uniforme:
-- classe 0 : F est une fonctionnelle (on est en train de de'finir une
fonction).
 Ex: let rec fact = function x -> ... fact (x - 1)
     F = function f -> function x -> ... f (x - 1)
     On de'montre que F admet un unique point fixe. Pratiquement, on le
     trouve en fabriquant une fermeture cyclique.
-- classe 1 : l'expression F (x) ne fait intervenir que des
constructeurs de valeurs mais aucun appel de fonction, et en outre la
valeur de x est ne'cessairement alloue'e en me'moire et posse`de une
taille pre'visible par le compilateur.

La classe 0 est la plus simple et la seule supporte'e par tous les
compilateurs; la classe 1 est celle accepte'e par Caml Light.

Dans une de'finition de classe 1 on peut calculer F (x) sans
connai^tre la valeur de x, on a seulement besoin de l'adresse me'moire
ou` cette valeur sera range'e. En ce cas, le compilateur re'serve la
place correspondante pour x, calcule F (x) et e'crit la valeur obtenue
a` l'endroit re'serve' pour x.

N'appartiennent pas a` la classe 1:
let rec x = 1 + x;; (appel de fonction)
let rec x = x;; (type (donc taille de x) inconnu)
let rec x = 1;; (type int: x n'est pas alloue')

La de'finition let rec x = 1 :: x entre dans la classe 1: x est
force'ment une liste non vide. On re'serve donc une cellule de liste
dans la me'moire, appelons la @x. Puis on calcule la liste 1 ::
@x. Cette liste est e'crite a` l'adresse de x: on e'crit 1 dans le
premier champ de la cellule @x, et @x dans le deuxie`me, ce qui boucle
la liste.

> 21)refuse la modification suivante du programme minicaml (cf Le langage
> caml de Pierre Weiss et Xavier Leroy p 352) :
> 
> let rec env_étendu =
> (déf.Nom, Val_fermeture
>          { Définition = liste_de_cas ; Environnement = env_étendu}) ::
> env_courant
> 
> sous le prétexte que déf.Nom n'est pas acceptable dans une définition récursive

En effet un acce`s a` l'inte'rieur d'une structure de donne'es n'est
pas tole're', car il est susceptible d'acce'der a` une partie de la
valeur de'finie re'cursivement qui n'est pas encore significative
(c'est-a`-dire pas encore construite). Ce cas est analogue a` l'acce`s
a` la te^te d'une liste non encore construite, par exemple let rec x =
(hd x) :: x;;

> 22)accepte par contre
> 
> let nom = déf.Nom in
> let rec env_étendu =
> (nom, Val_fermeture
>          { Définition = liste_de_cas ; Environnement = env_étendu}) ::
> env_courant

En effet, vous avez fait disparai^tre l'acce`s a` l'inte'rieur de
de'f, il est maintenant clair (pour le compilateur) que seule
l'adresse de env_e'tendu est ne'cessaire pour calculer l'expression
de'finissante.

> Remarque : mon but était d'éviter les types mutables pour représenter les
> environnements.

Nous n'avions pas utilise' la de'finition re'cursive de valeurs pour ne
pas introduire dans notre livre d'extensions propres a` Caml Light. En
outre boucler la fermeture ``a` la main'' est plus pe'dagogique ici,
pluto^t que de de'finir les fonctions re'cursives directement avec un
let rec de Caml.

En outre, utiliser des structures mutables est la fac,on la plus
ge'ne'rale de de'finir re'cursivement des valeurs.

Et finalement: faut-il avoir peur des structures de donne'es mutables ?

Pierre Weis

INRIA, Projet Cristal, Pierre.Weis@inria.fr, http://pauillac.inria.fr/~weis