Version française
Home     About     Download     Resources     Contact us    
Browse thread
information sur camlidl (passage des tableaux)
[ Home ] [ Index: by date | by threads ]
[ Search: ]

[ Message by date: previous | next ] [ Message in thread: previous | next ] [ Thread: previous | next ]
Date: -- (:)
From: Xavier Leroy <Xavier.Leroy@i...>
Subject: Re: information sur camlidl (passage des tableaux)
> Le problème avec camlidl, c'est qu'il transforme le tableau caml en
> tableau C et qu'il alloue un nouveau tableau caml qu'il remplit avec le
> tableau C retourné.
> Peut-on spécifier à camlidl qu'il s'agit en fait du meme tableau et
> qu'il n'a pas besoin d'en creer un nouveau.

Actuellement, non.  Cela pourrait en effet être intéressant pour un
tableau de "double" (voir ci-dessous).  Pour les autres types de
tableau, une conversion de représentation Caml<->C des éléments du
tableau est nécessaire de toute façon, et les possibilités de partage
sont très réduites.

> Pourquoi ne pas se servir du fait que les tableaux de double caml sont
> les "memes" que les tableaux C et ne passer que le pointeur au lieu de
> dupliquer (comme cela est fait pour les strings !).

La principale raison est un problème d'alignement.  Les tableaux Caml
de type "float array" sont (comme tous les blocs du tas Caml) alignés
en mémoire sur des frontières de mots Caml (4 octets sur les machines
32 bits, 8 octets sur les 64).  Le code machine produit par les
compilateurs C et Fortran fait généralement l'hypothèse qu'un tableau
de "double" est aligné à 8 octets.  Sur certains processeurs (Intel
x86, PowerPC), les accès à un "double" aligné à 4 ne posent pas de
problèmes (sauf une légère perte de vitesse); mais d'autres
processeurs (Sparc, MIPS en mode "R4000") plantent sur tout accès non
aligné à un "double".  Enfin, sur les machines 64 bits, le problème ne
se pose pas car tout est aligné à 8 dans le tas Caml.

J'envisage de produire des "#ifdef" dans le code généré par CamlIDL
pour éviter la copie lorsque le processeur le permet.

Aussi, nous sommes en train de travailler sur une bibliothèque qui
fournira de "grands" tableaux numériques alloués hors du tas (afin de
contourner les limitations de tailles des tableaux Caml).  Ces
tableaux seront bien sûr alignés à 8 et pourront être passés entre
Caml, C et Fortran sans aucune recopie.

> Peut-on paramétrer camlidl pour qu'il fasse des actions spécifiques
> selon le type de l'argument ? 

Oui.  Il faut jouer finement sur "typedef" et ses options dans le
source IDL.  Par exemple, voici comment passer des "float array" de
Caml vers C sans les copier, en spécifiant sa propre fonction de
conversion Caml->C:

  typedef [ml2c(float_array_ml2c)]
    struct { int len; [size_is(len)] double data[]; }
    float_array;

  quote(C, "
    void float_array_c2ml(value input, float_array * output)
    {
      output->len = Wosize_val(input) / Double_wosize;
      output->data = &(Double_field(input, 0));
    }
  ")

> PS : Peut-on trouver quelque part des exemples ou des informations
> supplémentaires sur l'utilisation de camlidl ?

Je n'ai pour le moment à vous offrir que la doc et les exemples qui se
trouvent dans la distribution (répertoire "tests").

- Xavier Leroy