Version française
Home     About     Download     Resources     Contact us    
Browse thread
Message du Collectif. Ritaline: des vies d'enfants sont menacées.
[ Home ] [ Index: by date | by threads ]
[ Search: ]

[ Message by date: previous | next ] [ Message in thread: previous | next ] [ Thread: previous | next ]
Date: -- (:)
From: Docteur Jean Philippe LABREZE <jplabrezdoc@t...>
Subject: Message du Collectif. Ritaline: des vies d'enfants sont menacées.
Cher confrère, chère consoeur,
 
Permettez moi de vous rappeler rapidement la raison d'être du collectif. Notre objectif est d'obtenir 
l'interdiction de "traitements" psychiatriques dont le rapport bénéfices/risques est très nettement et 
indiscutablement en leur défaveur.
 
Une pétition sera remise très prochainement au chef de l'Etat, demandant un moratoire immédiat 
concernant la prescription de ritaline aux enfants, l'usage des électrochocs et la psychochirurgie. 
Elle a recueilli à ce jour plus de 1100 signatures.
 
Près de 8000 enfants sont aujourd'hui sous Ritaline dans notre pays. Faut il rappeler que cette drogue 
fait partie du tableau II (classification de l'Organisation des Nations Unies.1971) au même titre que la 
cocaïne, la métamphétamine, les barbituriques ou les opiacés les plus puissants ! 
 
La vérité est que l'on administre à des enfants une drogue aux effets délétères majeurs et 
indiscutablement établis, parfois mortels,  (contrairement à ce qu'on lit régulièrement dans la presse 
médicale: cf pour exemple la mise au point concernant l'hyperactivité de l'enfant et de l'adolescent: Le 
quotidien du médecin. 23/05/2005) pour traiter une "maladie" qui n'existe pas ! (J’entends ici par 
maladie un processus morbide résultant d'une cause reconnue, en l'occurrence un supposé 
dysfonctionnement du cerveau). 
 
Pour le docteur BAUGHMAN, neuropédiatre, membre de l'Académie Américaine de Neurologie, le 
diagnostic d'Hyperactivité est un diagnostic "frauduleux" (intervention du Dr BAUGHMAN devant 
l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe. 23/11/2001). 
 
Ce confrère rappelle qu'entre 1990 et 2000, 186 décès d'enfants liés à la Ritaline ont été rapportés 
à la FDA, ce qui ne représente selon lui que 10 à 20% des décès réellement imputables à cette 
drogue !
 
Dans les services d'urgence des hôpitaux américains, les admissions de préadolescents pour 
intoxication à la Ritaline sont aujourd'hui plus nombreuses que celles résultant d'intoxication à la 
cocaïne !
 
 
Pour le Professeur BREGGIN, psychiatre, "le diagnostic d'ADD/ADHD (ou THADA) a été développé 
spécifiquement dans le but de justifier l'utilisation de drogues pour maîtriser le comportement des 
enfants en classe". (cf témoignage du Pr BREGGIN devant le Congrès des Etats-Unis.Consultable sur 
le site de la pétition: http://www.moratoirepsy.com ).
 
Pourtant, à en croire la psychiatrie, 5% des écoliers français seraient atteints de ce trouble !
 
Tout cela doit cesser ! Pouvons nous cautionner par notre silence de tels agissements ? Que dirons 
nous demain aux milliers d'enfants qui se seront ainsi vus prescrire pendant des années des drogues 
aussi toxiques et qui nous demanderont des comptes ?
 
Nous ne devons plus accepter que l'on nous mente ! Les informations délivrées par les laboratoires 
Novartis (Ritaline) ou Janssen-Cilag (Concerta) et certains psychiatres leader (faiseurs) d'opinion sont 
contraires à la vérité et peuvent faire de nous, à notre insu, des acteurs de cette tragédie.
 
Récemment, quatre poursuites civiles majeures ont été intentées contre Novartis, le 
fabriquant de la Ritaline, pour fraude dans la sur-promotion de l’ADHD et de la Ritaline. Les 
plaintes accusent également Novartis de conspiration avec l’Association américaine de Psychiatrie 
et avec CHADD, un groupe de parents qui reçoit de l’argent de l’industrie pharmaceutique (cf 
témoignage du Pr BREGGIN).
 
Je vous invite à vous rendre sur le site de la pétition: http://www.moratoirepsy.com et à prendre 
connaissance de son contenu, des informations disponibles et, si la teneur du message du collectif 
vous agrée, à vous joindre à nous en signant cette pétition.
 
Restant à votre disposition.
 
Bien cordialement.
 
 
 
                                        Dr LABREZE
 
Collectif des médecins et des citoyens contre les traitements dégradants de la psychiatrie.
 
PS: Pour vous convaincre de l'efficacité avec laquelle le tandem industrie 
pharmaceutique-psychiatrie peut créer un nouveau marché et le développer à outrance, au mépris 
de toute rigueur scientifique, de la vérité et de la santé des patients, permettez moi de vous 
suggérer la lecture de l'ouvrage de Guy HUGNET: La grande intoxication. Editions Cherche Midi 
ou bien celui du Pr ZARIFIAN, plus ancien mais toujours d'actualité: Psychotropes et société. 
Editions Odile Jacob. 
 
 
 
 
Ce message vous est adressé à titre informatif et nous vous prions de nous excuser s'il vous a 
importuné; si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, cliquez ici nomoremail@wanadoo.fr
 
Vous recevez ce mail car vous êtes recensé(e) dans la base de données ACPS. Si vous souhaitez 
vous désinscrire de la base ACPS, cliquez sur acps.remove@wanadoo.fr